Les Aventures éthériques – L’attaque des mollusques sanguinaires!

Les voyages de Deryn Naythas

Edron Marg est un Druide des Flux, protecteur de toutes les formes de vie évoluant le long des courants du Phlogiston. Depuis peu, il a pu noter la présence de contrebandiers dans la région qu’il s’est juré de protéger. En les espionnant à prudente distance, il a découvert qu’ils rassemblaient des Bernaches des flux afin de faire le commerce de leur chair, et surtout pour s’emparer des perles sécrétés par les créatures. Impuissant face à de tels adversaires, le Druide va chercher à rassembler quelques aventuriers de bonne volonté.

Hélène incarnera Vestale, une Erenienne Paladine de Luminaar en quête d’une lame sacrée perdue durant une attaque de son monde natal par les forces du Nautonier.

Romuald incarnera Mogoc, un Grommam Négociant des Sphères disposant de son propre navire, un Négociant nommé le Gzigzig, et d’un stock conséquent de soieries tissées dans les Sphères de l’Arbre.

Etienne incarnera

View original post 1,867 more words

Synaskaal, aux Forges telluriques

Les voyages de Deryn Naythas

Sphère de cristal :Sphère de Nayakaal

Type de monde : Sphérique rocheux

Echappée : 5 tours

Taille : E (diamètre équatorial de 9 872km)

Rotation : 76 heures

Révolution : 362 jours

Lunes : Synastaa

Population : 876 322 Synayaal, 254 698 Otoyuu.

La planète la plus éloignée de Nayamaa, le grand soleil blanc du système, est un monde de hautes montagnes et de pics criblés de cavernes. Des vents violents soufflent en permanence à la surface, et seules les gorges les plus profondes sont occupées par d’antiques métropoles en ruines des peuples de la Triade.

Synaskaal est plus généralement connu pour son univers souterrains, où un ensemble de cavernes forme un réseau planétaire sur plusieurs niveaux, relié à la surface par d’immenses puits de jour. C’est le domaine des Synayaal, les Forgeurs telluriques qui puisent dans l’énergie de la Terre afin d’élaborer d’immenses coques minérales. Faune et flore sont extrêmement diversifiées…

View original post 2,620 more words

This Month’s Poll: Diesel LaForce, Spelljammer Cartographer

The following conversations was started in the Spelljammer Image Group:

You have done some excellent cartography over the years. The way that you have made each setting feel that it was mapped by different cartographers is especially clever. It is almost as if you make maps “in character”. smile emoticon

Thanks for everything that you did for the Spelljammer Campaign Setting. Do you remember what sort of things you thought about, when you created the style for them?

And, do you ever sell prints of any of your maps at conventions?

To which he replied recently:

Thanks so much for the praise. When creating different styles I look at other maps and illustrations as Well that might fit the feel of the product. Sometimes the writer or editor would ask for a specific look or feel and give me examples of what they are looking for. So there are a few different ways to come up with a map style.

I have not made prints of any maps. Not sure which ones of the thousands I have done would be desirable for gamers. I do sign a lot of maps at cons though.

Again thanks for the praise.

So the Spelljammer Image Group asked us: would we buy his maps if he made prints?  So I’m asking you in This Month’s Poll:

Featured Image -- 1666

“Interstellar and the Spaceflight Zeitgeist” by Ben Sibelman

Humanistic Paganism

This essay was originally published at the Solseed blog.

Space Flight and Hollywood’s Pessimism

2013 was the Year of the Space Blockbuster. You’d think all those big-budget films featuring space travel and colonization ought to have thrilled people like us who believe in those goals, but the pessimistic tone of most of those movies rather undercuts their value from that perspective. Oblivion and After Earth portray the aftermath of planetary disasters that wiped out civilization on our home planet, while Ender’s Game, like 2009’s Avatar, describes a human spacefleet bent on the destruction of someone else’s homeworld. In Elysium, the eponymous space colony serves as a means for the super-rich to set themselves apart from an overpopulated, impoverished Earth sorely in need of a new Occupy movement. Gravity dramatizes an all-too-realistic space-debris catastrophe that wipes out everything we’ve built in low Earth orbit. The indie…

View original post 1,402 more words

Naa’setaï, aux Forges nébuléennes

Les voyages de Deryn Naythas

Sphère de cristal : Sphère de Naalaï

Type de monde : Sphérique gazeux

Echappée : 8 tours

Taille : F (diamètre équatorial de 48 634km)

Rotation : 98 heures

Révolution : 583 jours

Lunes : Naa’palaï

Population : 485 369 Naa’liith, 367 482 Naa’sanaa

Unique planète du système Naalaï, Naa’setaï se tient au milieu de nombreux amas de débris rocheux disséminés sur son orbite, vestiges d’un chapelet de lunes telluriques dont se souviennent encore les Naa’liith. D’autres géantes gazeuses existaient jadis dans ce système, mais leur atmosphère s’est mêlée aux nuées de gaz emplissant l’espace, pour finalement fusionner avec elles. Naa’setaï apparaît pour sa part comme constituée d’un mélange particulier d’éléments, limitant la dilution de son atmosphère, mais le phénomène l’atteint tout de même et quelques observations anciennes mentionnent un diamètre équatorial plus important de quelques centaines de kilomètres.

La haute atmosphère est occupée par un mélange de gaz spatiaux et d’éléments propres…

View original post 2,341 more words

A travers les Sphères Connues #1

Les voyages de Deryn Naythas

A travers les Sphères Connues sera une petite feuille de chou dans laquelle je rassemblerai des idées, des rumeurs, quelques courtes histoires ainsi que des illustrations. Le principe étant de fournir de la matière, aussi bien pour des aventures dans le setting de Spelljammer que pour les joueurs et joueuses qui souhaiteront étoffer un peu leurs personnages.

Le numéro #1 est donc ICI.

A travers les Sphères Connues #1

View original post